fbpx

menu

Service client 01 30 57 36 65

Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h

Espace client

Le marché de la mutualisation des achats, comment choisir sa centrale

Photo news

Catégorie(s) : Actualités HA PLUS PME Par : HA + PME

Le marché de la mutualisation des achats, centrales d’achats a énormément évolué depuis ces 5 dernières années :

Aujourd’hui, il y a plus de 40 sociétés en France dans ce secteur d’activité, il y en a donc pour tous les goûts !

Tout d’abord un peu d’histoire :

Le principe de la mutualisation des achats existe depuis l’antiquité avec les premiers comptoirs commerciaux autour de la méditerranée, mais voilà il a toujours été difficile de convaincre et fédérer suffisamment d’entreprise pour mettre en commun les besoins.

Les évolutions des fournisseurs, des moyens de communication, outils de travail permettent aujourd’hui de mieux travailler et fédérer les entreprises entre elles.

La crise depuis 2008 a mis en avant les problématiques de rentabilité, trésorerie pour toutes les entreprises, mais aussi les changements de politiques commerciales des grands fournisseurs.

 

Il existe aujourd’hui plusieurs types d’entreprises de mutualisation des achats :

  • Celles qui sont spécialisées dans un secteur d’activité (Hopitaux, pharmacies, sidérurgie, etc.)
  • Celle qui sont généralistes (pas d’entreprises spécifiques)

 

Les modes de fonctionnement peuvent être aussi différents :

  • Commande en direct chez les fournisseurs avec des tarifs net et transparent
  • Commande indirect (via la centrale ou plateforme internet) avec parfois des frais de fonctionnement en plus du tarif.

 

Chaque centrale propose sa gamme de produits / services suivants sa base d’adhérent et les volumes qu’elle porte.

 

Mais comment choisir, qui prendre ?

  • Toujours faire un pré-audit sur 2 à 4 champs d’actions pour identifier les gains potentiel.
  • Analyse des actions à mener pour la première année (rétro planning et accompagnement)
  • Vérifier le nombre d’adhérent (soit nombre d’entreprises ou bien le nombre de salariés). Attention plusieurs communiquent sur le fait qu’ils sont le « leader »
  • Vérifier le capital social de l’entreprise, le nombre de collaborateur interne.
  • Vérifier le nombre de champs d’actions et nombre de fournisseur. (certains sont très durs à obtenir).
  • Est-ce qu’il y a un service d’accompagnement en interne, conseil et interlocuteur dédié.
  • Reporting de vos consommations.
  • Choisir une entreprise qui ne fait que de la mutualisation d’achat.
  • Sa couverture géographique (fournisseurs).
  • Le tarif de l’adhésion (attention tout à un prix).

 

En bref, le principe de la mutualisation des achats repose sur l’équilibre des besoins et des offres et du volume généré. Une entreprise qui reste flou sur le nombre d’adhérents, les volumes d’achats dans les accords a de grandes chances de ne pas convenir dans le temps à votre entreprise. Il est donc primordial de s’adresser à une entreprise ayant déjà un nombre important d’adhérents avec des volumes conséquents chez les fournisseurs pour être certains de la qualité et pertinence des accords.

25 Fév 15

 

 

0 commentaire

Laisser un commentaire